Après tout, la plupart des plantes ne pousseront même pas sans soleil.


Après tout, la plupart des plantes ne pousseront même pas sans soleil.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur les tactiques d’entretien motivationnel comme celles-ci dans cet article ACE ProSource : Exploitez la puissance d’un entretien motivationnel efficace.

En fin de compte, les professionnels de la santé et de la condition physique seront en mesure de maximiser le changement de comportement du client en utilisant des techniques de coaching telles que des questions ouvertes et une écoute réflexive pour aider un client à explorer ses propres motivations, forces et avantages à faire le changement. Lorsqu’ils font cela, ils changent leur approche des programmes centrés sur «l’expert» vers des programmes centrés sur le client, et préparent le terrain pour un succès accru du client. 

Chaque écran solaire a un facteur de protection solaire, ou SPF, qui est une mesure de sa force ou de son efficacité. Chacun de nous a besoin d’un FPS différent, selon si, et dans quelle mesure, notre peau brûle ou bronze. Le bronzage est le résultat direct de la mélanine, un pigment brun présent dans l’épiderme qui est produit lorsque la peau est exposée au soleil.

La mélanine protège la peau en absorbant, réfléchissant et diffusant le rayonnement ultraviolet avant qu’il ne pénètre dans le derme ou la peau sous-jacente. Cependant, armure qu’elle est, la mélanine ne peut empêcher tous les effets négatifs du soleil, et est souvent représentative des dommages. C’est pourquoi nous devons utiliser des crèmes solaires. Pour déterminer le FPS dont votre peau a besoin, vous devez savoir combien de temps il faut à votre peau pour brûler lorsqu’elle n’est pas protégée et exposée au soleil. En règle générale, toute personne dont la peau brûle, qu’elle se transforme en bronzage ou non, doit utiliser un FPS de 15. Vérifiez auprès de votre médecin ou de votre pharmacien si vous prenez des antibiotiques, des antidépresseurs ou des antidiurétiques. Certains de ces médicaments augmentent la sensibilité de votre peau au soleil et peuvent réduire le temps nécessaire à votre peau pour brûler.

Créer une barrière

Lorsque vous faites de l’exercice à l’extérieur par une journée chaude et ensoleillée, des vêtements légers et de couleur claire combinés avec beaucoup de crème solaire sur la peau exposée et non exposée sont la voie à suivre. Cependant, si la surchauffe n’est pas un problème, les vêtements de couleur foncée et tissés serrés sont plus efficaces pour bloquer les rayons UV que, par exemple, un t-shirt blanc, qui permet aux rayons UV d’atteindre la peau. Une autre barrière contre les dommages causés par le soleil se présente sous la forme de lunettes. Protégez non seulement vos yeux, mais aussi la peau qui les entoure, en portant des lunettes de soleil qui bloquent 90 à 100 % des rayons UV du soleil. Et, last but not least, portez un chapeau. Bien qu’une casquette puisse être plus confortable pour faire du jogging, essayez un chapeau à larges bords qui protégera votre cou et votre visage lorsque vous jardinez ou que vous marchez à l’extérieur.

Commencez par l’intérieur

Maintenant que vous savez comment protéger la surface de la peau, il est temps de commencer à réfléchir à ce que vous pouvez faire pour la faire briller de l’intérieur. Vous avez déjà pris un bon départ avec l’exercice, qui fait circuler le sang et fournit de l’oxygène frais à la peau de tout votre corps. La prochaine étape consiste à boire beaucoup d’eau. L’exercice en plein air, surtout en été, augmente le risque de déshydratation. C’est un risque que vous ne voulez pas prendre car non seulement cela affecte vos performances et prive votre peau de sa vitalité, mais cela peut être potentiellement dangereux pour votre santé. Assurez-vous de boire des liquides avant, pendant et après l’activité. Pour reconstituer vos fluides après toute activité de plein air, pesez-vous avant de participer, puis de nouveau après votre entraînement. Tout poids perdu est de l’eau et doit être remplacé en buvant deux verres (16 onces) d’eau pour chaque livre perdue.

Tout le monde a besoin d’un peu de soleil

Il a été démontré qu’un manque de soleil peut provoquer une dépression. Après tout, la plupart des plantes ne pousseront même pas sans soleil. Et quand le soleil arrive et allonge les journées, notre premier réflexe est de retirer nos pulls et de nous prélasser. Vas-y. Prenez simplement des précautions pour ne pas avoir à faire face aux conséquences désagréables (et inutiles).

Faits sur la protection solaire

Portez un écran solaire tous les jours si vous restez dehors plus de 20 minutes, même par temps nuageux.La crème solaire doit être appliquée 15 à30 minutes avant de sortir et réappliquer toutes les deux heures ou après avoir nagé ou transpiré.Ne lésinez pas : une once (assez pour remplir un verre à liqueur) est considérée comme la quantité nécessaire pour couvrir correctement la peau exposée.Limitez votre exposition au soleil de 10 h à 16 h. pendant l’heure d’été (de 9h00 à 15h00 en heure normale), c’est-à-dire lorsque les rayons du soleil sont les plus forts et les plus nocifs.Lorsque vous choisissez un écran solaire, recherchez-en un avec un FPS de 15 ou plus qui offre une couverture à large spectre contre toutes les longueurs d’onde de la lumière ultraviolette.Jetez les vieilles bouteilles de crème solaire, qui peuvent perdre de leur force après trois ans.

Source : Académie américaine de dermatologie

De quel FPS avez-vous besoin ?

Suivez ces étapes pour calculer le FPS que vous devez rechercher dans un écran solaire :1. Déterminez combien de minutes votre peau nue peut être exposée au soleil avant qu’elle ne brûle.2. Divisez ce nombre de minutes dans le nombre total de minutes que vous voulez rester au soleil.3. Le résultat est le SPF que vous devriez rechercher dans un écran solaire. Par exemple, si votre peau non protégée brûle en 10 minutes et que vous prévoyez de vous exposer au soleil pendant trois heures, vous aurez besoin d’un écran solaire avec un FPS d’au moins 18 (180 minutes divisé par 10 minutes).

Ressources additionnelles

Santé Canada

Food and Drug Administration des États-Unis

Aperçu du PDF

Lorsqu’il s’agit de brûler des calories, la plupart des gens veulent tirer le meilleur parti possible de leur exercice. Pour beaucoup, plus ils brûlent de calories, mieux ils se sentent à propos de leurs entraînements. Bien que la dépense énergétique ne doive pas être la seule mesure d’un bon entraînement (rappelez-vous qu’elle est bonne pour vous et que vous vous sentez bien aussi), il est utile de savoir ce qu’une activité donnée pourrait vous coûter en termes de calories.

Un mot de prudence, cependant, sur le comptage des calories. Le simple zenidol avis negatif fait de brûler plus de calories ne vous mènera que jusqu’à un certain point sur la voie d’une meilleure santé. Une alimentation équilibrée et faible en gras, beaucoup de repos et une attitude saine sont également essentielles. Et, bien sûr, tout avec modération, même l’exercice.

Lire le graphique

Les chiffres de ce tableau correspondent au nombre de calories que des individus de différents poids brûlent par minute au cours de différentes activités. Multipliez simplement ce nombre par le nombre de minutes pendant lesquelles vous effectuez une activité donnée. Par exemple, un homme de 160 livres qui fait du jogging brûlera environ 12,4 calories par minute, soit 372 calories pendant un jogging de 30 minutes.

Il y a quelques points que vous devez garder à l’esprit lorsque vous examinez ce tableau. Avec l’exercice, il est vrai que vous en retirez ce que vous y mettez. Le simple fait de se présenter en classe et de suivre les mouvements ne vous fera pas beaucoup de bien. Pour tirer le meilleur parti de votre séance d’exercice, donnez-lui tout, même si votre tout est inférieur à ce que les autres pourraient faire.

Et n’oubliez pas de chercher de petits moyens d’augmenter le nombre de calories que vous brûlez chaque jour. Vous pourriez être surpris d’apprendre qu’il est possible de brûler plus de calories simplement en devenant plus actif dans votre vie quotidienne. Faire des choses comme prendre les escaliers, se garer plus loin de votre destination et faire des tâches ménagères dans la maison sont d’excellents moyens de brûler des calories supplémentaires.

Deux mille pas équivaut à environ un mile de marche. En marchant 10 000 pas par jour, une personne moyenne brûlera jusqu’à 3 500 calories par semaine, soit environ l’équivalent calorique d’une livre de graisse. Visitez www.shapeup.org pour plus d’informations.

 
Ressource supplémentaire

Commentaire actuel de l’American College of Sports Medicine – Dépenses énergétiques dans différents modes d’exercice : www.acsm.org

 

Les enfants d’aujourd’hui sont plus gros et moins en forme que les générations précédentes. La recherche montre que les enfants en surpoids sont plus susceptibles de devenir des adultes en surpoids ou obèses et ont un risque accru de maladie cardiovasculaire et de diabète de type 2. Les entreprises alimentaires dépensent des millions de dollars en publicité pour convaincre les enfants que les aliments transformés riches en matières grasses et en sucre valent la peine d’être consommés. La nourriture est consommée parce qu’elle est fraîche ou accompagnée d’un jouet gratuit, plutôt que pour son impact sur la santé ou même pour son goût.

Alors, qu’est-ce qu’un parent doit faire? Mange tes mots ! Les parents qui ont adopté un mode de vie qui comprend des aliments sains et de l’exercice régulier sont des modèles pour leurs enfants. Les comportements observés à la maison sont ceux que les enfants adopteront très probablement pour eux-mêmes, et les efforts des parents pour promouvoir de saines habitudes alimentaires font une différence. Mangez au moins un repas en famille chaque jour afin que vos enfants puissent observer régulièrement de saines habitudes alimentaires.

 

EMPILEZ LE PONT. Remplissez la cuisine d’aliments principalement sains, en gardant à l’esprit que les enfants veulent certains de leurs aliments sucrés et/ou salés préférés. Conservez ces aliments pour des friandises de temps en temps et rendez leurs collations régulières plus saines. Achetez des bretzels, qui sont faibles en gras, au lieu de frites grasses. Conservez les légumes coupés et les mini-carottes au réfrigérateur. Saupoudrer le maïs soufflé à l’air de parmesan râpé au lieu de beurre. Consultez www.eatright.org pour d’autres idées de collations saines.

Encouragez les enfants à adopter de saines habitudes alimentaires en les impliquant dans les achats et la préparation des aliments, et ils feront des choix alimentaires plus intelligents. Trouvez un livre de cuisine pour enfants qui met l’accent sur les façons de modifier les aliments préférés de vos enfants plutôt que de les éliminer. En outre, www.choosemyplate.gov propose d’excellents outils pédagogiques pour enseigner aux enfants une alimentation équilibrée et une activité physique.

 

L’ÉQUILIBRE EST TOUT. La clé pour garder les enfants heureux et en bonne santé est de trouver un équilibre entre les aliments qui sont bons pour eux et ceux qui ont juste bon goût, et entre les loisirs sédentaires et l’activité physique. L’impact le plus évident de l’inactivité est la forte association entre le temps passé devant un écran et le niveau d’obésité chez les jeunes. Les enfants devraient pratiquer 60 minutes d’activité physique d’intensité modérée chaque jour. Encouragez les enfants à sortir et à jouer. En famille, partez faire une balade à vélo, jouer à la balle ou promener le chien. Vous ferez de l’exercice, donnerez le bon exemple à vos enfants et créerez des souvenirs. C’est une situation gagnant-gagnant!

 

RESSOURCES ADDITIONNELLES

Conseil américain sur l’exercice

Blog ACE Fit : Opération FitKids

Centre de contrôle et de prévention des maladies

Aperçu du PDF

Bon nombre des bienfaits connus de l’exercice – augmentation de la longévité, amélioration de l’énergie, augmentation de la masse musculaire, aide à la gestion du poids pour n’en nommer que quelques-uns – ont tendance à se concentrer sur une vue d’ensemble de la santé et du bien-être. De nouvelles recherches, y compris les découvertes récentes d’une nouvelle hormone d’exercice, montrent maintenant comment l’exercice profite au corps à un niveau cellulaire plus microscopique.

Une nouvelle étude publiée en ligne dans le numéro de janvier de Nature montre que l’exercice accélère la capacité de la cellule à éliminer ses propres déchets, a rapporté le NYTimes. Fondamentalement, l’exercice permet aux cellules d’accélérer le processus qui les empêche de devenir des entrepôts pour les déchets cellulaires et de recycler les parties cellulaires.

Vous n’avez peut-être pas pensé aux processus cellulaires depuis le cours de biologie du lycée, mais cela vaut la peine de revoir à quel point nos cellules sont occupées car, comme l’a rapporté le NYTimes, cette nouvelle recherche “pourrait être l’un des effets [de l’exercice] les plus précieux, sinon les moins visibles”.

Les cellules accumulent beaucoup de déchets chaque jour simplement grâce à un entretien régulier, y compris la lutte contre les maladies. Ainsi, ils collectent “des protéines cassées ou déformées, des lambeaux de membranes cellulaires, des virus ou bactéries invasifs et des composants cellulaires usés et décomposés, comme les mitochondries âgées, les minuscules organites des cellules qui produisent de l’énergie”.

Ce processus que les cellules utilisent pour se nettoyer dans leur croissance, leur développement et leur entretien habituels est l’autophagie, ou “l’auto-alimentation”. Ils se nettoient en créant une membrane autour des déchets collectés, puis en les envoyant au lysosome où ils sont brûlés pour produire de l’énergie ou réutilisés dans une autre partie de la cellule (particulièrement fréquent pendant la famine cellulaire). Nos cellules sont efficaces !

L’augophagie est extrêmement essentielle à notre santé car elle maintient nos cellules en vie et un système d’auto-nettoyage défectueux pourrait entraîner des maladies comme le diabète, la maladie d’Alzheimer ou le cancer. Cela affecte également le métabolisme, a déclaré le Dr Beth Levine, chercheuse au Howard Hughes Medical Institute à l’U.T. Southwestern a déclaré au NYTimes.

Sachant que le taux d’autophagie augmente en réponse à la famine cellulaire ou au stress, les chercheurs ont testé l’effet de l’exercice sur le processus en utilisant deux groupes de souris – un groupe normal et un groupe dont les mécanismes d’autophagie affaiblis ne pouvaient pas être accélérés.

Lorsqu’un groupe normal de souris a couru pendant seulement 30 minutes, leurs processus de nettoyage cellulaire se sont accélérés. Et lorsqu’un groupe de souris qui n’étaient pas en mesure d’augmenter leur taux d’autophagie courait, l’exercice n’avait pas d’effet sur le taux.

Encore plus surprenant, lorsque les deux groupes de souris ont été nourris avec un régime riche en graisses jusqu’à ce qu’ils développent un diabète, puis courent, les souris normales ont pu inverser la maladie. D’un autre côté, les souris incapables de nettoyer leurs cellules plus rapidement ne pouvaient pas se débarrasser du diabète.

Il s’agit d’une première étape essentielle pour comprendre comment des médicaments ou des programmes d’exercices peuvent être utilisés pour accélérer l’autophagie, mais cela reste à venir. Cette recherche montre à quel point l’exercice est important, même au niveau cellulaire.

En fait, Levine, l’enquêteuse, a déclaré au NYTimes que même si elle n’avait jamais travaillé régulièrement auparavant, elle possède maintenant un tapis roulant.

Cette nouvelle recherche vous convainc-elle de continuer ou de commencer votre routine d’exercice ?

Nous savons tous qu’il est important d’inclure un échauffement dans le cadre de votre programme d’exercices pour vous assurer que le corps est prêt pour l’entraînement. Les exercices en partenariat sont un excellent moyen d’ajouter un nouveau défi à votre routine et de garder vos entraînements frais. Découvrez cet échauffement de partenaire amusant et unique qui est souvent utilisé au début d’un cours de jiu-jitsu pour améliorer la force, l’équilibre et la coordination.

Miroir

Les deux personnes se font face et une personne commence en tant que leader tandis que l’autre suit. Essayez de faire des mouvements dans un petit espace. (30 secondes chacun)

Brouette

Les partenaires marchent à tour de rôle dans une position de brouette. (50 pieds)

Faire glisser le partenaire

Les partenaires se traînent à tour de rôle. (50 pieds)

Push-ups et redressements assis

Un partenaire fait des redressements assis tandis que l’autre fait des pompes tout en maintenant les pieds de son partenaire. (30 secondes dans chaque position)

Planche/alpiniste

Un partenaire tient une position de planche tandis que l’autre fait des alpinistes avec les mains sur le dos. (30 secondes dans chaque position)

Abdominaux pieds bloqués

Les deux personnes se mettent en position assise et verrouillent les pieds ensemble à la cheville pour maintenir la position. (30 secondes)

Planche partenaire

Un partenaire exécute une planche sur les avant-bras et l’autre exécute une planche sur les bras ou les avant-bras tendus avec les mains sur le dos du partenaire. (30 secondes dans chaque position)

Cercles de jambes partenaires

Les deux personnes sont allongées sur le dos, les pieds face à face et bougent les pieds dans un mouvement circulaire autour des jambes de l’autre. (30 secondes dans chaque direction)

REMARQUE : si vous et un partenaire souhaitez essayer cet échauffement, basez les durées et les distances des entraînements sur le temps et l’espace dont vous disposez, mais assurez-vous d’effectuer suffisamment de tours pour réchauffer votre corps avant votre séance d’entraînement réelle. entraînement. 

Avez-vous l’air aussi bien lorsque vous courez dans une course de 10 km ?

Probablement pas. Ce n’est pas grave – peu d’entre nous peuvent arborer le sourire contagieux et les cheveux parfaits de Zeddie Little, 25 ans, ci-dessus.